Stimuler le plein potentiel des enfants

Je vous partage ici, un moment qu’a vécu un enfant de mon entourage, qui m’a touché au plus profond de mon coeur! De cette inspiration est née ce texte puissant.

Pour moi, les enfants devraient tous avoir, naturellement, le privilège de pouvoir développer leurs talents et leurs dons entourés de guides, de parents, d’enseignants ou d’éducateurs à l’écoute de leurs besoins. Et ce, quel que soit l’enfant dans sa différence. Ici, j’ai l’exemple de l’enfant autiste qui vit des difficultés à l’école, mais qui a un don ou un talent inné hors du commun pour le dessin. Tous les jours, cet enfant est soutenu par sa famille élargie, afin qu’il puisse vivre des réussites à travers son art et sa passion. C’est parfait!

Maintenant, que fait-on à l’école pour soutenir son talent? Est-ce que l’on mise seulement sur ses points à améliorer dans les matières scolaires où il y a un retard important? Je ne sais pas, car je ne suis pas là. Mais s’acharne-t-on sur l’objectif ultime qu’il devienne comme tout le monde, au même niveau scolaire que tous les autres enfants de son âge? Si oui… quelle pression pour cet enfant!

J’aimerais féliciter cette école qui a invité un bédéiste dans son gymnase, afin qu’il puisse transmettre sa passion aux enfants. Ces enfants qui étaient assis par terre à le regarder, n’éprouvaient probablement pas tous le même sentiment à l’égard de cet expert et c’est normal. Ce n’est pas tout le monde qui aime l’art ou les BD! Mais pour cet enfant qui a un talent inné dans le domaine et qui observe cet artiste exerçant cette passion devant lui, avons-nous remarqué sa joie et sa connexion profonde face à ce qui se passait devait lui? Qui a vu les étoiles dans ses yeux?

C’est avec joie que dans cette école, une personne a fait en sorte que cet enfant, qui a un don pour le dessin, puisse aller s’exprimer par l’art, devant ses amis, à côté de cet EXPERT qui était fasciné par la justesse et la précision de l’expression artistique de l’enfant en question. Je remercie profondément cette personne, surtout si l’objectif était de faire vivre une expérience inoubliable à cet enfant qui a un intérêt marqué pour le dessin.

Maintenant, je me questionne…  Par la suite, avons-nous proposé à cet enfant de discuter avec l’expert, seul-à-seul, afin qu’ils puissent échanger sur leur passion commune? Avons-nous saisi l’occasion de permettre à ces deux humains connectés sur le même diapason de pouvoir co-créer ensemble? Avons-nous profité de l’occasion ultime, quelques jours plus tard, de mettre à la disposition de l’enfant des œuvres de l’artiste. Avons-nous pensé à peut-être transmettre le goût de la lecture à l’enfant à travers les BD que le bédéiste avait créé? Je ne sais pas, je n’étais pas là!  Et si cet enfant qui éprouve énormément de difficulté en lecture développait un réel intérêt pour l’expert qu’elle a rencontré et qu’elle voulait apprendre à lire pour pouvoir en apprendre plus sur les œuvres qu’il a dessiné… Voilà!

Se soucier des talents, des dons et des intérêts des enfants, c’est stimuler le goût d’apprendre naturellement et ce, dans le plaisir! C’est donner des étoiles dans leurs yeux! Chaque jour de leur vie, ils ont d’énormes bouchées à prendre pour s’améliorer et réussir. Et ce, pour faire plaisir aux adultes et arriver au même niveau que les autres enfants. Est-ce que c’est ça, le plus important?

Soyons à l’écoute de leurs talents, de ce qui les allument!  Ils seront motivés et la vie sera tellement plus belle! Et vous, qu’est-ce qui vous passionne depuis que vous êtes enfant? Cultivez-vous cette passion?

Merci pour cette ouverture que vous portez à une éducation différente dans notre monde!

À propos de

Je suis enseignante de formation qui fait maintenant l'école à la maison de puis 5 ans, avec mes 4 enfants. J'habite dans l'Est ontarien et il me fait plaisir de pouvoir offrir un soutien à la communauté francophone. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter! francophone@ontariohomeschool.org

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publié.

*

86 − = 82