Les études secondaires et l’éducation à domicile

Certains jeunes qui ont été éduqués à la maison dans leur enfance continuent de poursuivre leurs études à domicile pour le niveau secondaire, tandis que d'autres commencent une scolarité dans le système une fois qu'ils sont adolescents, après une éducation au foyer pendant les années du niveau élémentaire.

Inversement, certains jeunes qui ont jusque là fréquenté l'école, commencent une éducation à domicile pendant les études secondaires. Leurs raisons pour le faire sont variées, mais c'est souvent à cause de problèmes de harcèlement, stress et anxiété, ou le besoin d'un programme d'études plus personnalisé.

Un livre recommendé pour les jeunes est The Teenage Liberation Handbook: How to Quit School and Get a Real Life and Education, de Grace Llewellyn.

Fréquenter ou non une école secondaire ?

Quand les familles se posent la question, il y a plusieurs sujets de préoccupation:

Les compétences du parent à enseigner

Les parents qui ont enseigné par instruction directive pendant les études élémentaires, ou dont le jeune a fréquenté l'école jusqu'à maintenant, peuvent parfois se sentir inadéquats quant à leur aptitude à prendre le rôle d'enseignant à ce stade des études. Parfois c'est parce que les matières leur semblent trop difficiles -- si, par exemple, ils n'ont pas eux-mêmes fini leurs études, ou ils ont fini leurs études secondaires (et parfois même postsecondaires) mais c'était il y a longtemps et ils n'ont jamais assez bien retenu ou compris les matières en question pour pouvoir les expliquer à leur tour à leurs enfants. Si vous êtes de ces parents-là, la bonne nouvelle c'est que vous n'êtes pas obligé de prendre ce rôle ! Le fait de prendre responsabilité pour la qualité satisfaisante de l'éducation de votre jeune ne veut pas dire qu'il faut que ce soit vous-même qui donniez l'instruction. Il est parfaitement acceptable de déléguer cette tâche à un tuteur, ou d'inscrire votre jeune dans un programme de cours par correspondence, si vous le préférez.

L'autre bonne nouvelle, c'est que l'instruction directe n'est pas la seule option. Vous pouvez prendre exemple sur les parents "non-sco" (non-scolarisation, ou "unschooling"), qui savent de première main combien un enfant ou un jeune peut apprendre "tout seul" -- c'est-à-dire par ses propres recherches et expérimentations, et ses propres démarches pour trouver des personnes ressources qui ont les réponses et les renseignements qu'il cherche. En fait, les habitudes autodidactes des jeunes non-sco les rendent particulièrement adaptés à bien s'intégrer à l'environnement postsecondaire, où on ne donne pas aux étudiants les connaissances déjà toutes mâchées, il faut qu'ils comptent beaucoup plus sur leurs propres compétences de recherche, leur sens critique, et leur capacité d'étudier tout seul. C'est même pour cette raison que les universités de Stanford et de Harvard ont recruté de façon très active les jeunes en provenance d'une éducation à domicile.

Que vous choisissiez l'enseignement par instruction ou l'apprentissage autodirigé, si vous voulez que vos études soient plus ou moins alignées avec ce qu'apprennent les élèves du même âge à l'école, vous pouvez consulter les programmes-cadres du ministère de l'éducation en Ontario: http://www.edu.gov.on.ca/fre/curriculum/secondary/

Diplôme d'études secondaires

L'enseignement au foyer, dans le sens strict du terme, veut dire qu'on est soit éduqué par les parents, soit autodidacte. Ça peut être avec de l'aide de tuteurs, mais ça ne comporte aucune inscription dans une école secondaire, donc ça ne peut pas aboutir à un diplôme d'études secondaires. Cependant, si on définit l'enseignement à domicile de façon plus large, pour signifier toute étude à la maison sans fréquenter en personne une école en briques et mortier, ça peut inclure une inscription dans un programme d'études à distance. Si le programme est offert par une école accréditée, il peut aboutir à un diplôme d'études secondaires accrédité. C'est la seule façon d'obtenir un diplôme qui est disponible aux élèves éduqués à la maison. Le 'diplôme d'études secondaires de l'Ontario' (DESO) ne peut être dispensé que par une école secondaire accréditée en Ontario.

Est-ce que cela veut dire que tous les jeunes éduqués à la maison doivent être inscrits dans des écoles à distance pour des cours par correspondence ou en ligne ? Pas du tout. L'inscription à l'école n'est nécessaire que si le but est d'obtenir un diplôme d'études secondaires conventionnel. Le diplôme lui-même n'est pas toujours nécessaire, cela dépend de quelle carrière le jeune veut poursuivre et quelle voie il veut prendre pour y arriver.

Si vous choisissez de tenter l'obtention d'un diplôme d'études secondaires, il vous faudra remplir toutes les conditions nécessaires pour avoir le nombre de crédits requis dans chaque matière.

Les crédits d'études secondaires

Le Centre d'études indépendantes (CEI), subventionné par TFO, a des pages sur les conditions d'obtention du diplôme d'études secondaires de l'Ontario (DESO), y compris les détails sur les crédits nécessaires.

Il y a seulement trois options pour obtenir les crédits d'école secondaire:

1. Fréquenter une école accréditée en personne -- soit une école secondaire privée dont le curriculum est approuvé par le gouvernement, soit une école du système publique ou catholique.

2. S'inscrire dans une école qui offre l'éducation à distance, soit par correspondance, soit en ligne -- la FOPE a une liste de telles écoles, certaines desquelles offrent des crédits d'études secondaires de l'Ontario. Voir la liste sur la page www.ontariohomeschool.org/correspondencesch.shtml. Veuillez noter que ce ne sont que les écoles dont la FOPE a connaissance. Une recherche sur l'internet en découvrira peut-être d'autres.

3. La Reconnaissance des acquis (RDA) (voir la Politique/Programmes Note n° 129) peut s'appliquer aux élèves en provenance d'une éducation à domicile qui fréquentent maintenant une école secondaire et cherchent à obtenir des crédits pour leurs acquis antérieurs.

Veuillez noter: Pour obtenir des crédits pour le DESO, les élèves doivent avoir un Numéro d'identification du ministère (NIM) ou un Numéro d'immatriculation scolaire de l'Ontario (NISO), ainsi qu'un Dossier scolaire de l'Ontario (DSO). Lorsqu'on s'inscrit à des écoles de cours à distance, il est généralement entendu que les élèves éduqués à la maison n'ont pas encore obtenu ces numéros, et c'est donc en général l'école qui en fait la demande auprès du gouvernement, au compte de l'élève, puis ouvre le DSO.

Les études supérieures (postsecondaires)

L'hésitation la plus courante sur la question de choisir ou non de faire un enseignement à domicile pour les études secondaires, est le souci de savoir si on va manquer d'avoir un diplôme d'études secondaires, et comment ça pourrait influencer les chances que l'élève soit admis dans un établissement postsecondaire ou embauché sur le marché du travail. Il y a souvent une présupposition qu'un diplôme d'études secondaires est nécessaire pour l'admission à l'université ou au collège communautaire. Heureusement, grâce en partie aux efforts de la FOPE, il y a de plus en plus d'universités et collèges qui établissent des politiques d'admission spéciales pour les étudiants en provenance d'une éducation à domicile, leur offrant des moyens alternatifs de vérifier que l'étudiant a atteint le niveau académique requis et la maturité sociale nécessaire. Nous avons toute une section de notre site dédiée à comment les jeunes peuvent poursuivre des études supérieures après l'école-maison, et nous fournissons une liste des établissements qui ont des politiques d'admission spéciales pour ces étudiants.

Intégrer le marché du travail

Ça dépend vraiment du genre de travail ou de carrière que votre enfant veut poursuivre. Si la candidature à l'emploi est posée après des études supérieures, il est rare (quoique ça peut arriver) qu'un employeur exige une documentation certifiant qu'on a fini ses études secondaires, si on lui a déjà fourni la preuve qu'on a fréquenté un établissement postsecondaire, surtout si on en a obtenu un diplôme.

Si votre jeune n'a pas de projet de faire des études à l'université ou au collège communautaire, ou s'il veut attendre d'avoir un peu travaillé avant de les faire, alors la preuve qu'il a maîtrisé le niveau secondaire prend plus d'importance. Il y a en effet des employeurs qui n'embauchent que les gens qui ont un diplôme d'études secondaires officiel. Même les employeurs qui embauchent des travailleurs non-qualifiés pour du travail au salaire minimum, exigent parfois une preuve d'éducation secondaire. Cependant, si l'employeur n'est pas trop difficile et veut une documentation seulement pour la forme ou pour se rassurer que le jeune est assez tenace pour compléter ce qu'il entreprend, il peut être acceptable de lui soumettre une autre sorte de diplôme ou certificat:

- un diplôme école-maison que vous imprimez vous-mêmes (vous pouvez imprimer et remplir un diplôme blanc préparé à cet effet)
- un diplôme école-maison que vous commandez en ligne (par exemple à www.homeschooldiploma.com ou diplomastore.com)
- un certificat de GED (General Educational Development)

Aux États-Unis, pour protéger les personnes qui ont des troubles d'apprentissage sous la loi pour les personnes handicapées (Americans with Disabilities Act), les employeurs ne peuvent pas exiger un diplôme d'études secondaires à moins que ça ne se rapporte au travail et soit en accord avec les nécessités de l'entreprise ("job related and consistent with business necessity"). Voir l'article Employers: Beware of High School Diploma Requirements par Steve Peltin, publié dans HR & Training Digest of Western Independent Bankers.

Le certificat du GED (General Educational Development)

Le GED est un programme d'évaluation international pour les adultes qui n'ont pas complété leurs études secondaires. Ce programme permet aux adultes d'obtenir le Certificat d'équivalence d'études secondaires de l'Ontario, qui est dispensé par le ministère de l'éducation. Le GED consiste en cinq tests dans les matières de base du niveau secondaire:
- Langue française, écriture
- Langue française, lecture
- Mathématiques
-- Partie 1 (utilisation d'une calculatrice)
-- Partie 2 (sans calculatrice)
- Sciences sociales
- Sciences
En Ontario, ces tests ne peuvent être passés que par les personnes de 18 ans ou plus qui résident en Ontario, et qui n'ont pas fréquenté l'école depuis au moins un an.

Les demandes de renseignements sur le GED peuvent être adressées au Centre d'études indépendantes (CEI):
416.484.2722 (service en français uniquement) ou 1.800.265.0454 (service en français uniquement)
Site web: www.ilc.org/index-main_f.php

Veuillez noter que le certificat du GED n'est pas équivalent au Diplôme d'études secondaires de l'Ontario (DESO) mais peut servir de support dans la documentation requise pour une candidature à l'admission des élèves expérimentés à un établissement d'études supérieures.

Quant à l'emploi, veuillez noter que le GED est parfois perçu par les employeurs comme un facteur négatif -- une indication que la personne n'a pas été capable de finir ses études secondaires. Voir l'article publié en anglais sur CareerBuilder.com et intitulé High School Diplomas vs. GEDs: Do Employers Care?